Maillot grenat - FC Metz - L'Histoire du club

L'histoire du FC METZ. Home


2018
Après une belle saison en ligue 1, le club connait un mercato d’été mouvementé avec la perte d’éléments importants comme Cheik Diabaté, Mevlut Erding, Simon Falette et Ismaila Sarr (vendu aux alentours de 17Md’Euros, un record pour le FC Metz)
Le club réalise un début de saison catastrophique avec plusieurs défaites d’affilées. Il se retrouve rapidement lanterne rouge et décroché au classement. Philippe Hinschberger est finalement remercié et c’est Frédéric Hantz qui reprend l’équipe. Les résultats s’améliorent, le FC Metz recolle peu à peu au classement mais fini par s’effondrer à quelques journées de la fin du championnat et retombe en ligue 2 malgré une grande saison de son buteur Nolan Roux (15 buts) et de son passeur Mathieu Dossevi.
Frédéric Hantz n’est pas conservé et Frédéric Antonetti est nommé nouvel entraineur.

2017
Les grenats retrouvent la Ligue 1 et réalisent un recrutement très intéressant avec des joueurs d'expérience, Cohade, Erding, Jouffre, Bisevac et Assou Ekoto viennent renforcer l'équipe. Mais les résultats sont en dents de scie et ce n'est qu'en janvier, avec le recrutement du malien Cheick Diabaté et la révélation du jeune sénégalais Ismaila Sarr que les messins arrachent plusieurs victoires en vu du maintien.
Malgré le maintien en Ligue 1, les supporters restent sur leur faim. En effet, la saison a été marquée par des incidents en tribune lors du match Metz-Olympique Lyonnais, la brouille entre les membres de la Horda Frénétik et la direction du club ainsi que quelques défaites historiques (dont un 0-7 contre l'AS Monaco à Saint Symphorien)

2016
Pour son retour à l'échelon inférieur, le club recrute de nombreux joueurs étrangers et la croix de Lorraine refait son retour sur le maillot des grenats. Après un début de saison exceptionnel, les grenats s'éffondrent au classement. Le président Serin décide alors de remplacer M.José Riga, l'entraineur depuis seulement 6 mois, par un ancien de la maison M.Philippe Hinschberger. Les messins terminent finalement la saison à la troisième marche du podium (gràce à une meilleure différence de buts par rapport au Havre), synonyme de montée en Ligue 1 malgrè une dernière défaite sur la pelouse du RC Lens.

2015
Le club termine à la 19ème place et redescend en Ligue 2 malgrè un début de saison canon et le recrutement d'un ancien international, Florent Malouda.

2014
Le club retrouve la Ligue 1 en finissant champion de France de Ligue 2. Grâce à ses jeunes issus du centre de formation et son avant centre Diafra Sakho, les grenats réalisent un parcours incroyable. Le FC Metz va jouer sa 58ème saison parmi l’élite.

2013
Après une saison en « enfer », le FC Metz retrouve la Ligue 2 en terminant deuxième du championnat National, derrière l’US Créteil. Les jeunes messins entourés de "l’ancien" Grégory Proment, évitent un destin tragique pour le club.

2012
18ème de Ligue2, le club est relégué en National pour la première fois de son histoire. Les supporters vivent les pires moments de l’histoire du club. Le FC Metz est obligé de se séparer d’un jeune sénégalais de grand talent, Sadio Mané, vendu pour 4.5M d’€ au Red Bull Salzbourg.

2010
Au Stade de France, emmené par les jeunes Yeni N’Gbakoto, Gaetan Bussmann et Bouna Sarr, le FC Metz remporte la Coupe Gambardella pour la troisième fois de son histoire, en battant en finale aux tirs aux buts, le FC Sochaux Montbeliard.

2009
M.Bernard Serin devient le nouveau Président du FC Metz. M.Carlo Molinari en devient le vice-Président.

2008
Après une saison catastrophique en Ligue 1, le FC Metz est relégué en Ligue 2. Miralem Pjanic, 17 ans, seule satisfaction de la saison est transféré à l’Olympique Lyonnais pour près de 8M d’€, sauvant au passage les finances du club.

2007
Le club retrouve la Ligue 1 après une très belle saison en Ligue 2. Le FC Metz est champion de France pour la deuxième fois de son histoire. Coaché par M.Francis De Taddeo, le duo d’attaque Papiss Cissé-Babacar Gueye a réalisé une saison époustouflante en inscrivant buts sur buts.

2006
Le FC Metz est relégué en Ligue 2.

2003
Le club retrouve la Ligue 1 après une très belle saison en Ligue 2. Le FC Metz, entraîné par M.Jean Fernandez., termine troisième du championnat avec le duo d’attaque Mamadou Niang-Emmanuel Adebayor.

2002
Seulement 4 ans après avoir goûté au tour préliminaire de la Ligue des Champions, le FC Metz est rétrogradé en Ligue 2. Cela faisait pourtant 35 ans que le club jouait dans l’élite du football français.

2001
Le FC Metz remporte la Coupe Gambardella pour la deuxième fois de son histoire en battant le Stade Malherbe de Caen.

2000
Le FC Metz se hisse en finale de la Coupe Intertoto.

1999
Le FC Metz est battu 0-1 en finale de la Coupe de la Ligue par le RC Lens au Stade de France.

1998
Le FC Metz termine vice-champion de France de Division 1, derrière le RC Lens (à la différence de buts). Une saison magnifique, la plus belle de toute l’histoire du club, avec un joueur hors normes, Robert Pirès, qui sera sélectionné pour la Coupe du Monde France 98 avant d’être transféré à l’Olympique de Marseille pour 20M de francs. Malheureusement le FC Metz est éliminé par les finlandais du HJK Helsinki lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions, puis battu en Coupe de l’UEFA par l’Etoile Rouge de Belgrade.

1997
Le FC Metz réalise son meilleur parcours en Coupe d’Europe. Après avoir éliminé le FC Tiroll et le Sporting Portugal, il tombe avec les honneurs face aux anglais de Newcastle United en 8ème de finale.

1996
Le FC Metz remporte la Coupe de la Ligue pour la deuxième fois de son histoire en battant l’Olympique Lyonnais aux tirs aux buts, en finale au Parc des Princes. Le club est également finaliste de la Coupe Intertoto.

1991
Record d’affluence au Stade Saint-Symphorien, le 07 décembre 1991, 32 960 spectateurs assistent au match FC Metz-Olympique de Marseille.

1988
Le FC Metz remporte la Coupe de France pour la deuxième fois de son histoire en battant le FC Sochaux Montbeliard aux tirs aux buts, en finale au Parc des Princes.

1986
Le FC Metz remporte la Coupe de la Ligue pour la première fois de son histoire en battant l’AS Cannes 2-1. Jules Bocandé termine meilleur buteur du championnat avec 23 réalisations.
L’attaque messine emmenée par Jules Bocandé, Didier Six et Carmelo Micciche réalise une saison exceptionnelle.

1984
Le FC Metz remporte la Coupe de France pour la première fois de son histoire en battant l’AS Monaco 2-0 en finale au Parc des Princes. En Coupe des Vainqueurs de Coupes, entraîné par M.Marcel Husson, le FC Metz réalise le plus grand exploit d’un club français en coupe d’Europe en éliminant le grand FC Barcelone. Après une défaite 2-4 au stade Saint-Symphorien, les grenats prennent leur revanche en s’imposant 1-4 au Camp Nou grâce à un triplé de Tony Kurbos! Enorme ! Le FC Metz est malheureusement éliminé au tour suivant par les allemands du Dynamo Dresde.

1983
Le FC Metz, au bord de la faillite, est sauvé par la mairie de Metz qui verse une aide financière conséquente au club et replace M.Carlo Molinari à la présidence. Une jeune génération talentueuse apparaît, emmenée par Philippe Hinsberger, Luc Sonor, Jean Philippe Rohr, Marco Morgante et Vincent Bracigliano.

1981
Le FC Metz remporte sa première Coupe Gambardella en battant l’OGC Nice.

1980
Le FC Metz est battu en finale de la Coupe Gambardella par l’INF Vichy.

1978
M.Carlo Molinari se retire du club et laisse sa place de Président à M. Aimé Dumartin. La nouvelle direction ne lésine pas sur les moyens et recrute des joueurs internationaux, Wim Suurbier, Henryk Kasperczak, Philippe Mahut et Christain Synaeghel. L’équipe est alors entraînée par M.Marc Rastoll.

1976
En pratiquant un jeu spectaculaire, le FC Metz termine 6ème du championnat et atteint les demi-finales de la Coupe de France. Grâce à ses artilleurs Hugo Curioni (25 buts) et Nico Braun (16 buts), le club finit meilleure attaque de France (72 buts). 142 buts au total ont d’ailleurs été inscrit cette année là (matchs de championnat + coupe + amicaux). M.Georges Huart, entraîneur de l’équipe est élu meilleur entraîneur du championnat.

1975
Création du centre de formation.

1972
Nestor Combin arrive au FC Metz en provenance du Milan AC !

1969
Le FC Metz participe à la Coupe d’Europe pour la deuxième fois consécutive mais se fait éliminer par les italiens du SSC Naples de Dino Zoff.

1968
Le FC Metz participe pour la première fois à une Coupe d’Europe mais se fait éliminer au premier tour contre les allemands du Hambourg SV d’Uwe Seeler.

1967
Le club retrouve la Division 1 et M.Carlo Molinari en reprend la présidence à la place de M.Paul Meyer. Georges Zvunka est élu meilleur arrière latéral de l’année par le journal France Football. Gilbert Le Chenadec, Johny Léonard et Robert Szczepaniak sont les grands artisans de ce succès.

1965
Après 33 ans passés à sa tête, M.Raymond Herlory se retire de la présidence du club. M.Paul Mayer devient alors Président du FC Metz.

1962
Le FC Metz est relégué en Division 2. Il reçoit sa plus lourde défaite de l’histoire (11-2 contre le RC Paris) et termine dernier du championnat. Les jeunes messins s’inclinent en finale de la Coupe Gambardella face à l’AS Monaco.

1961
Le FC Metz retrouve la Division 1.

1958
Le FC Metz est relégué en Division 2.

1952
Thadée Cisowski est transféré au Racing Club de Paris pour la somme record de 12 millions d'anciens francs.

1951
Le FC Metz retrouve la première division en terminant second du championnat. Thadée Cisowski termine meilleur buteur du championnat.

1950
Le FC Metz est relégué en Division 2. Henri Baillot, alors meilleur joueur du club, est transféré aux Girondins de Bordeaux moyennant 5 millions d'anciens francs, afin d’assainir les finances du club et recrute un jeune gardien prometteur François Remetter.

1945
La guerre est terminée, le FC Metz et le RC Strasbourg sont réintégrés d’office en première division française. Mais les infrastructures ont été détruites, le stade inondé et les joueurs éparpillés. La Fédération Française de Football vient alors en aide aux deux clubs de l’Est. Ces deux clubs ne pourront pas être relégués en fin de saison. La croix de Lorraine, symbole des Forces Françaises Libres, fait son apparition sur le maillot des joueurs. Le FC Metz sera d’ailleurs le seul club français autorisé à la porter. La première rencontre officielle d’après-guerre oppose le FC Metz à Blénod-lès-Pont-à-Mousson, le 07 janvier 1945, en 32èmes de finale de la Coupe de France (défaite des messins 2-5). Le 10 mai 1945, le FC Metz remporte au stade de l'Huveaune à Marseille, contre l'Olympique de Marseille, la Coupe de la Libération.

1940
La Moselle étant annexée par l’Allemagne, le FC Metz devient le Fussball Verein Metz et abandonne le monde professionnel. Le club participe à la Gauliga Westmark (championnat régional allemand) jusqu’en 1944.

1938
Le 08 mai 1938, FC Metz est battu de manière litigieuse, 0-1 en finale de la Coupe de France par l’Olympique de Marseille au Parc des Princes.

1937
Le FC Metz réalise un grand coup sur le marché des transferts en faisant signer la star hollandaise Bep Backhuys.

1936
Le club redevient le FC Metz après son divorce avec l’AS Messine. M.Raymond Herlory succède au Président Bierlien.

1935
Le FC Metz est champion de deuxième division.

1934
Durant la saison 1934/1935, le club prend pour des raisons juridiques le nom de CSM (Cercle des Sports de Metz). En effet, cette appellation, issue de la fusion CAM - FCM - ASM du 22 juin 1933, est mise en pratique lors des Assemblées Générales extraordinaires des 24 juillet et 4 août 1934 ; mais elle est abandonnée dès la saison suivante (à la suite d'une cascade de malentendus terminés par un procès monstre et retentissant pour l'époque, procès qui déchaîna les passions les plus virulentes) pour retrouver l'appellation qui ne quittera plus le club : Football Club de Metz.

1932
Au début des années 1930, le professionnalisme fait son apparition dans le football. La FFFA (fédération française de football association) autorise enfin les clubs à s'attacher les services de joueurs rémunérés. Un club comme l’Association Sportive Messine (qui jouait en blanc) ne peut plus rivaliser avec le Cercle Athlétique Messin (qui jouait en grenat) qui rejoint le championnat professionnel en avril 1932. En effet, en adhérant dès le 15 avril 1932 au GCA, (Groupement des clubs autorisés), Le Cercle Athlétique Messin, qui prend la dénomination de Football Club de Metz s'engage dans le premier championnat de France professionnel ce qui fait du FC Metz un des authentiques pionniers du football professionnel en France.
Les premiers joueurs professionnels du club s’appellent André, Boé, Buhrer, Eckerlen, Fosset, Freiberger, Hauswirth, Hipper, Kappe, Mirka, Rohrbacher, Schmitt, Sold, Steyskal, Thomas et Traver. Le premier président se nomme alors M.Jules Cocheteux.
Le 11 septembre 1932, le FC Metz dispute sa première rencontre professionnelle contre le Stade Rennais (défaite 1-2). Le premier but de l’histoire du club est inscrit par Eckerlen. Le 16 octobre 1932, le FC Metz enregistre sa première victoire officielle en battant l’équipe de Montpellier 2-1 .

1923
Inauguration du stade Saint Symphorien.

1919
Fondation du Cercle Athlétique Messin.



Home